Covoiturage : la checklist du passager pour un voyage réussi

Le week-end s’annonce à nouveau compliqué pour les automobilistes qui prendront la route des vacances. Parmi eux, de plus en plus de Belges optent pour le covoiturage.Le covoiturage est une alternative intéressante au bus ou au train, notamment lorsque l’on souhaite économiser quelques deniers. Pour les débutants, l’expérience peut cependant paraitre intimidante, et soulever pas mal de questions. Voici nos conseils pour que votre voyage en covoiturage se passe comme sur des roulettes.
Checklist du passager

CHOISIR UN CONDUCTEUR

Vérifiez avec soin le niveau d’expérience du conducteur et les avis laissés sur son profil.
Regardez également quand le conducteur s’est connecté pour la dernière fois et la régularité avec laquelle il répond à ses messages. Cela peut être un bon indicateur sur son niveau de fiabilité.
Il est souvent possible de vérifier combien de passagers voyageront à bord de la voiture. Certains conducteurs ne prennent que deux passagers à l’arrière, cela peut être une bonne chose pour les longues distances !
Parfois, vous pouvez également voir en avance si les animaux sont acceptés et s’il est autorisé de fumer dans la voiture.

CONTACTER LE CONDUCTEUR

Contactez le conducteur par téléphone, SMS ou email. Sur blablacar, vous pouvez poser vos questions publiquement sur la page du trajet. Pour obtenir les coordonnées directes du conducteur, il faudra avoir déjà réservé et payé en ligne.
Mettez-vous d’accord sur le point de rendez-vous, et pour certains sites sur la contribution (sur blablacar, celle-ci est fixée par le conducteur à l’avance, et non négociable).
Si ce n’est pas indiqué dans l’annonce, pensez à demander des précisions sur le modèle et la couleur de la voiture, pour vous retrouver facilement au point de rendez-vous.
Si vous voyagez avec des bagages, assurez-vous avec le conducteur que ceux-ci rentreront dans le coffre.
Evitez de faire des requêtes particulières et de demander des détours, si possible !

AU POINT DE RENDEZ-VOUS

Soyez à l’heure ! Le mieux est de prendre un peu d’avance, pour ne pas faire attendre vos co-voyageurs.
Ayez le numéro de téléphone du conducteur sur vous.
Si vous rejoignez un covoiturage en cours, soyez prêt à attendre un petit peu. Restez en contact avec le conducteur par téléphone ou SMS pour savoir où il en est.
Si vous n’avez pas payé en ligne, soyez sûr d’avoir le montant nécessaire pour participer au coût de l’essence, que vous devez avoir décidé en amont.

PENDANT LE TRAJET

Si vous êtes assis à l’avant, soyez prêt à tailler une bavette ! Les conducteurs ont souvent envie de discuter, pour faire passer les (longues) heures de route. Préparez donc votre meilleure conversation.
Essayez d’éviter les sujets de conversations houleux : politique et religion ne mettent pas tout le monde d’accord par exemple.
Si vous préférez la tranquillité, nous vous recommandons de vous asseoir à l’arrière, et de prévoir des écouteurs ou un livre pour signalez aux autres passagers votre volonté d’échapper à la discussion.
Pour les pauses cigarette et pauses pipi, soyez patients, et prenez en compte les envies de tous les passagers et du conducteur.
Demandez la permission avant de manger dans la voiture. Certaines personnes n’apprécient guère les miettes de chips écrasées sur leurs sièges en cuir (et on ne peut pas leur en vouloir).