Mon assurance auto me couvre-t-elle en cas de covoiturage ?

La pratique du covoiturage est de plus en plus courante et populaire grâce notamment à des acteurs de renoms comme Blablacar ayant permit de démocratiser la pratique à travers la France entière.

Mais, en cas de sinistre (panne, accident, etc…) votre assurance automobile actuelle vous couvre-t-elle ? Existe-t-il des modalités spécifiques à la pratique du covoiturage ? Votre assureur peut-il vous refuser une indemnisation à cause de cette pratique ? Faisons ensemble le tour du sujet afin d’en savoir plus.

Définition du covoiturage

Avant d’entamer notre propos, petit rappel rapide de ce qu’est le covoiturage. Il s’agit une pratique visant à utiliser un véhicule avec d’autres personnes partageant un itinéraire identique au votre.

Par exemple :

  • Un voyageur allant dans la même destination que vous
  • Des enfants allant dans la même école que les vôtres
  • Un collègue de bureau habitant proche de chez vous et ayant les mêmes horaires

La personne avec qui vous faites du covoiturage peut être un parfait inconnu comme une personne de votre entourage. Cela n’a que peu d’importance.

Cette pratique est avantageuse car elle permet de partager les coûts du carburant, des péages, de ne pas engorger les routes et de réduire la pollution. Tout le monde y gagne. Pour une information légale complète au sujet du covoiturage, vous pouvez vous référer à l’article L3132 – 1 dans le code du transport.

Mon assurance auto couvre-t-elle le covoiturage ?

Dans la majorité des cas, votre assurance auto de base vous couvre pendant votre pratique ou vos trajets en covoiturage. De plus, si vous passez par des plateformes de covoiturage, vous pourrez également bénéficier de garanties supplémentaires puisque ces dernières passent de plus en plus d’accords avec les compagnies.

Cependant, il peut exister certains cas lors desquels vous pourriez ne pas être assuré. Voici quelques exemples :

Si vos trajets de covoiturage vous rapportent de l’argent (en plus de l’argent que vous recevez pour le coût du trajet simplement), alors, l’assureur peut considérer cela comme une activité professionnelle et peut ne pas vous assurer lors d’un sinistre qui surviendrait pendant un trajet rémunéré et non déclaré. Attention, nous parlons bien ici d’une rémunération supplémentaire, pas du coût partagé du trajet, des péages ou encore du carburant.

En cas de doute : si votre contrat actuel n’est pas suffisamment clair, prenez contact avec votre compagnie d’assurance afin que cette dernière puisse vous apporter les réponses nécessaires concernant votre pratique du covoiturage.

Faut-il un contrat d’assurance auto spécifique pour le covoiturage ?

En toute logique et selon les réponses apportées ci-dessus, même un contrat de base au tiers ou une assurance auto pas chère peut suffire à vous protéger vous et vos passagers de covoiturage.

Cependant, afin d’obtenir un niveau de protection maximal, vous pouvez souscrire un contrat plus avancé comme un contrat au tiers avec plusieurs options permettant par exemple :

  • La mise à disposition d’un taxi gratuitement pour continuer votre trajet initial avec votre camarade de covoiturage en cas de panne
  • Le remboursement de frais de séjours en cas de panne et de nécessité de rester loger dans la ville où la panne a eu lieue
  • Le remboursement des objets contenus dans l’automobile en cas de vol (par exemple lors d’un arrêt sur une aire autoroutière)
  • La couverture en cas de sinistre si vous prêtez le volant pour un bout de route à votre passager

Bien évidemment, tous les contrats ne proposent pas toutes ces garanties et les tarifs peuvent très fortement varier d’un assureur auto à un autre.

Ainsi, avant de faire du covoiturage, il convient de :

  • Bien comprendre son contrat d’assurance auto actuel
  • Bien se renseigner si la plateforme de covoiturage vous offre des garanties supplémentaires
  • Eventuellement changer son contrat d’assurance auto en utilisant par exemple un comparateur en ligne
  • Bien enregistrer le numéro de son assureur en cas de panne ou survenant pendant votre trajet de covoiturage

Vous savez désormais tout ce qu’il faut savoir à propos du covoiturage et de l’assurance auto : en clair, vous n’avez pas besoin de trop vous inquiéter. De notre côté, nous vous souhaitons de belles aventures sur la route et surtout, soyez prudents !