Comment choisir une voiture de covoiturage ?

Le covoiturage est une activité non professionnelle consistant pour le propriétaire d’un véhicule à effectuer un trajet donné avec plusieurs autres personnes, contre une rémunération. Il s’agit d’une pratique très économique assez répandue en France. Si vous désirez vous adonner au covoiturage, il vous faut une voiture adaptée. À cet effet, voici quelques conseils pour choisir la bonne voiture de covoiturage.

Définir vos besoins et votre budget

Les marques automobiles proposent généralement une gamme complète de véhicules variant selon les caractéristiques et le prix. De fait, il faudra opter pour la voiture de covoiturage en tenant compte de l’utilisation que vous en ferez et de votre budget. Ainsi, vous d’abord devez identifier le nombre de passagers maximum que vous souhaitez remorquer. Cette information vous aidera à vous situer sur la quantité de sièges passagers dont doit disposer votre voiture. Vous pourrez alors définir le poids maximal que pourra supporter le véhicule.

Vous devrez aussi considérer le réseau routier que vous emprunterez. Ceci consiste à savoir la distance que vous allez parcourir et à avoir une idée claire de votre trafic routier. Grâce à cela, vous pourrez prendre un véhicule avec le kilométrage et le moteur adaptés pour éviter d’éventuelles pannes intempestives. Enfin, la question de votre budget ne doit pas être prise à la légère. Vous devez savoir quelle somme vous pouvez investir dans l’achat du véhicule de covoiturage. Hormis cela, vous aurez à définir combien vous pouvez dépenser en carburation annuelle, en frais d’entretien et d’assurance, etc.

Choisir entre une voiture neuve et une voiture d’occasion

Ce choix dépendra des besoins et du budget définis plus haut. Mais avant, il est important que vous sachiez les avantages et les inconvénients de chacune de ces catégories de voiture. Ainsi, lorsque vous achetez une voiture neuve, vous bénéficiez d’une garantie du constructeur, d’un véhicule en forme avec une durée de vie plus longue. Cela dit, l’achat et l’assurance vont vous revenir relativement cher. À l’inverse d’une voiture neuve, la voiture d’occasion présente des coûts d’achat et d’assurance moins élevés. En revanche, vous n’aurez aucune garantie du constructeur, et vous encourez plus de risques mécaniques.

Faire le choix de la motorisation

Le choix de la motorisation doit dépendre du kilométrage annuel de covoiturage que vous effectuez. Entre le diesel et l’essence, le premier s’avère ne pas être très économique, car son entretien et ses pièces de rechange sont chers. L’assurance d’un véhicule diesel est également plus chère que celle d’un véhicule à essence.

Par contre, notez que le moteur diesel dure plus longtemps qu’un moteur essence. Par ailleurs, il existe la possibilité d’opter pour un moteur électrique. Étant très répandus aujourd’hui, ces moteurs sont écologiques, un peu chers à l’achat, mais économiques à long terme. À noter que les moteurs électriques ont une autonomie moyenne de 160km, et leur recharge prend du temps.

Tenir compte de la sécurité et du confort

En covoiturage, vous devez vous assurer de faire votre trajet en toute sécurité et dans une atmosphère conviviale. Ainsi, votre véhicule devra entre autres disposer d’une